InterNéo 2019 St-Dié-des-Vosges – Appel à communication

Vous trouverez ci-dessous l’appel à communication et le formulaire d’inscription pour le 33e colloque interrégional sur le Néolithique qui se tiendra les 8 et 9 novembre 2019 à Saint-Dié-des-Vosges.

 

Nous attendons vos propositions de communications (et de posters) sur le thème du colloque, Le phénomène des enceintes dans le Néolithique du nord-ouest de l’Europe, mais également sur l’actualité de la recherche sur le Néolithique.

 

Appel à communication et formulaire 33e colloque InterNeo.pdf

La première journée du 33e colloque interrégional qui se tiendra à Saint-Dié-des-Vosges les 8 et 9 novembre 2019 sera consacrée au phénomène des enceintes dans le nord-ouest de l’Europe. La dernière décennie a en effet vu se multiplier les découvertes de dispositifs palissadés et/ou fossoyés sur une vaste aire géographique allant de la Normandie à l’Alsace et du Nord à la Bourgogne et s’inscrivant dans un arc temporel couvrant l’ensemble du Néolithique ; le temps semble venu d’examiner l’ensemble de ces données afin de tenter une synthèse du phénomène à l’échelle du territoire national en échangeant nos points de vue et nous confrontant aux acquis de la recherche et aux problématiques émergeantes dans les régions limitrophes (Allemagne, Scandinavie, Îles britanniques).

Ces enceintes recouvrent une grande diversité de formes (enceinte à pseudo-fossés, à fossés discontinu ou continu, palissadées ou non, pourvues ou non d’un talus interne etc.) et probablement, de fonctions (habitat, refuges, sanctuaire etc.). Ces points sont depuis longtemps débattus au cas par cas, aussi souhaitons-nous privilégier une approche synthétique du phénomène « enceinte » en abordant les questions de la chronologie, du phylum et de la typologie, en élargissant l’analyse à l’échelle des régions culturelles et en insistant particulièrement sur la question de la fonction de ces monuments selon une approche fondée sur l’ensemble des indices disponibles (localisation, architecture, restes humains, dépôts de faune, rejets domestiques, caractère des outillages etc.). Les hypothèses interprétatives devront être au cœur des débats.

La seconde journée sera consacrée à l’actualité de la recherche.

Cordialement,

Philippe Lefranc, Anthony Denaire et Christophe Croutsch


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.